Jeux 2 pub

Forum de pub et de référencement gratuit pour vos réseaux sociaux, forums et sites.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Pour profiter de l'affichage de ton/tes logos ici, c'est juste ici !
Mini-bannière de School Of Progress, forum d'entraide pour forums

Partagez | 
 

 TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soranel
VIP
VIP
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2315
Age : 42
Localisation : 63
Emploi/loisirs : Congé parental, mes enfants, internet...
Humeur : Toujours joyeuse
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ   Lun 1 Oct 2007 - 15:30

Apprendre à gérer le stress au travail


On a souvent tendance à percevoir notre travail comme le reflet de notre réussite. Face à cette pression que l'on s'inflige, on finit bien souvent par subir le stress. Mais savez-vous qu'il existe des "astuces" pour apprendre à le gérer ?

Les effets du stress

Le stress correspond à un ensemble de perturbations, d'ordre physiques et psychiques, provoquées par une agression sur l'organisme. Un stimulus de stress produit une cascade de sécrétions à partir du cerveau aboutissant à la production de corticoïdes et d'adrénaline par les glandes surrénales. Ceci entraîne une activation générale, physique et psychique, favorable à la défense de l'organisme. Pourtant, si le stress est trop intense ou se prolonge, il provoque certains troubles nocifs : hypertension, infarctus, ulcères de l'estomac, accidents vasculaires, mais aussi maux de tête, insomnie, anxiété, fatigue, douleurs dorsales, eczéma... Il se répercute aussi sur notre système immunitaire, diminuant la combativité de notre organisme face aux microbes ou à la multiplication anarchique des cellules cancéreuses. Cependant, on sait aujourd'hui que ce n'est pas l'événement stressant qui conduit au malaise ou à la maladie, mais notre réaction, notre capacité à y faire face de facon active. Il est donc possible de renverser la vapeur, d'apprendre à réagir face au stress pour éviter au maximum ses retombées négatives.


Identifier les source du stress


Savoir faire face au stress est un exercice en plusieurs temps. La première chose à faire est d'en identifier la source. Posez-vous donc la question : "D'où vient mon stress ?". Si vous êtes la seule source de votre anxiété, commencez donc par revoir vos choix et par ne plus vous laisser submerger. Avoir une cadence raisonnable de travail ne signifie pas être "paresseux" mais s'épanouir : le travail est là pour ca ! Vaincre le stress, c'est donc avant tout se donner des échéanciers raisonnables et reconnaître ses limites physiques. N'oubliez pas que, soumis à la pression, on a aussi tendance à se voir dans un tunnel sans fin et à dramatiser la menace (factice) qui pèse sur nous. Faire le point, réévaluer ses objectifs à la baisse, réexaminer ses priorités sont les points forts de la thérapie anti-stress.
Réclamer plus de lisibilité à votre entourage, perdre quelques minutes en éclaircissements, de mise au point, poser des questions peuvent vous faire gagner un temps précieux que vous redistribuerez au profit d'une vie plus riche donc plus équilibrée.
Dernier point : si vous pensez que votre irritation est causée par votre entourage professionnel, prenez le temps de ne pas confondre harcèlement et stress. L'un est identifiable et répréhensible tandis que l'autre se soigne....


Comment transformer en stress positif tous nos tracas de la vie quotidienne ?

Pour apprendre à gérer les montées de stress au quotidien, les spécialistes recommandent également d'avoir recours à des " stratégies d'ajustement ". Il s'agit d'une activité de substitution destinée à calmer un stress de frustration, comme froisser vivement un papier de brouillon, ou faire d'amples mouvements avec les bras pour dépenser son trop plein d'énergie.
Un stress qui ronge peut être compensé par une petite chose que l'on s'offre en contrepartie.
Aussi est-il important d'aménager son espace de travail pour qu'il soit agréable (bon matériel, chaise adaptée, lumière suffisante), de personnaliser son environnement (plante verte ou photos). Mais il faut surtout bien organiser son temps. Se fixer des priorité chaque jour, regrouper les activités pour ne pas se disperser, s'aménager des pauses lorsque la pression monte trop sont des règles à suivre pour ne pas se sentir débordé.
Enfin, en cas de montée de stress, vous pouvez avoir recours à une méthode douce de relaxation, avec de courts exercices de respiration ventrale et de visualisation. (training autogène de Schultz, sophrologie, yoga). En dernier lieu, les stations thermales, et les cures de thalassothérapie sont aux petits soins pour les employés stressés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soranel
VIP
VIP
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2315
Age : 42
Localisation : 63
Emploi/loisirs : Congé parental, mes enfants, internet...
Humeur : Toujours joyeuse
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ   Lun 1 Oct 2007 - 15:34

Comment lâcher prise en vacances ?


Essentielles pour se ressourcer, se détendre et oublier le quotidien, les vacances sont parfois difficiles à assumer pour ceux qui s'engagent corps et âme dans leur travail ou qui se laissent dévorer par les habitudes du quotidien. Comment se préparer des vacances rien que pour soi, celles dont on a vraiment besoin pour déconnecter ? Quelques conseils.


Quels que soient le degré de responsabilité et le type de travail, la difficulté à décrocher de ses soucis quotidiens tient à un investissement excessif dans son travail. Le fait de laisser en plan des dossiers et des collègues peut générer une inquiétude et même une forme de stress, dans la mesure où la personne s'est identifiée affectivement aux tâches qu'elle doit effectuer. Cela explique en partie pourquoi 37 % des cadres* continuent à travailler durant leurs vacances ! Alors au moment de partir en congés, il est essentiel de s'organiser afin de ne pas être envahi par l'univers professionnel. Les activités sportives ou les voyages lointains ont aussi pour but de vous permettre de faire le point sur votre vie personnelle, vos besoins, vos désirs. C'est cette période de bilan que craignent souvent ceux qui se croient esclaves de leur travail…



Conseils pratiques spécial vacances



Le cadre débordé

Comment ne pas arriver épuisé(e) en vacances ? Simplement en préparant peu à peu votre départ. Trois semaines avant le jour J, pensez ainsi à classer vos dossiers et rapports en différentes catégories (à reporter, à déléguer, à finir…). La semaine suivante, mettez le coup de cravache mais ne surestimez pas l'urgence : certaines affaires peuvent certainement attendre votre retour. Et si c'est envisageable, demandez l'embauche d'un(e) remplacant(e) un jour par semaine. Enfin, pour vivre la transition " vie active ? repos " en douceur, il peut être intéressant de commencer ses vacances par un stage de relaxation qui vous permettra de prendre soin de vous. La plupart des méthodes reposent sur des moyens d'expression corporelle qui visent l'harmonisation du corps et de l'esprit à partir de la concentration, de la maîtrise de soi. Renseignez-vous…
Vos vacances vous reposeront, vous ressourceront et vous permettront d'attaquer la rentrée en pleine forme avec un maximum d'efficacité. Alors préférez les séjours détente aux excursions-expéditions. Ne donnez pas votre numéro de portable au travail, ou réservez un créneau de travail 30 minutes tous les deux jours. Et retenez vous d'appeler le bureau !

La mère de famille

Préoccupée par le travail, fatiguée par les enfants, la mère de famille doit se préparer des vacances pratiques. Un grand nombre de clubs de vacances prévoient des minis-clubs dans lesquels les bambins seront pris en charge du soir au matin. Et vous vous épargnez également la préparation des repas ! Si vous optez pour la grande maison de vacances, faites donc appel aux services d'une jeune fille au pair qui s'occupera et gardera les enfants pour un salaire modique. Pensez à partir en groupe, vous croulerez moins sous les corvées car elles seront partagées.

Le salarié déprimé


Un peu déprimé, harassé par votre quotidien ? Vos vacances seront un biais efficace pour vous éloigner de vos soucis et faire une cure de bonne humeur ! Si vous supportez la canicule, choisissez des pays à climat chaud car le soleil a une action positive sur l'humeur.
Partez dans un club de vacances réputé pour son animation ou ses activités. Evitez les hôtels familles, peu animés, sauf par les cris des enfants ! Et envolez vous vers les pays réputés pour leur convivialité et leur esprit de fête : Espagne, Portugal, Amérique Latine…L'ambiance y est décontractée, propice aux rencontres et à la danse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soranel
VIP
VIP
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2315
Age : 42
Localisation : 63
Emploi/loisirs : Congé parental, mes enfants, internet...
Humeur : Toujours joyeuse
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ   Lun 1 Oct 2007 - 15:36

Phobie sociale : la crainte de l'autre


Gênante car invalidante, la phobie sociale concerne 2 à 3 % de la population. Caractérisé par une peur intense des situations sociales, ce trouble psychologique mène parfois à l'échec à répétition ou peut pousser, dans des cas plus graves, à l'autodestruction.

L'autre, ce persécuteur


Selon le DSM IV, la classification diagnostique américaine, la phobie sociale est "une peur persistante et intense d'une ou plusieurs situations sociales ou bien de situations de performance durant lesquelles le sujet est en contact avec des gens non familiers ou bien peut être exposé à l'éventuelle observation attentive d'autrui. Le sujet craint d'agir, ou de montrer des symptômes anxieux, de facon embarrassante ou humiliante." L'autre est redouté comme un juge ou un persécuteur dès lors qu'il ne fait pas partie des familiers. Les symptômes repérables du trouble sont : une mauvaise estime de soi, des modes de pensée négatifs et un cortège de craintes. Peur d'entamer des conversations, de s'impliquer affectivement avec autrui, de participer à des petits groupes, de se rendre à des soirées, de s'adresser à des figures d'autorité, de la situation de performance…L'exposition à la situation redoutée peut provoquer un rougissement, un tremblement des mains ou des nausées, même si l'individu reconnaît le caractère excessif ou irraisonné de sa peur. Parfois, elle déclenche une anxiété qui peut aller jusqu'à l'attaque de panique, avec d'éventuels palpitations, accélération du rythme cardiaque, transpiration, tremblements, souffle coupé ou sensation d'étouffement, nausées… Chez les enfants, l'anxiété s'exprime par des pleurs, des accès de colère et un repli sur soi.

Population à risque

Les personnes hypersensibles aux frustrations et à tendance dépressive sont prédisposées à la phobie sociale, de même que les grands timides. On a pu établir une corrélation entre des sentiments d'angoisse, de séparation et de timidité vécues pendant l'enfance, un manque de rencontre avec des personnes du sexe opposé, certains évènements traumatisants et une attitude des parents décourageant la socialisation. Mais personne n'est à l'abri. Cette phobie est, en effet, un des troubles psychiques les plus tus et les "phobiques" se croient isolés alors qu'on en dénombre de plus en plus. Quant aux conséquences, l'évitement, ou la souffrance intense provoquée par les situations redoutées, peuvent avoir des effets négatifs sur l'activité scolaire, professionnelle ou sociale de la personne, qui "refuse l'obstacle" et fait du surplace. Comme le précise en effet le Dr Francois Chardon, auteur de Les phobies et leurs traitements : "la phobie sociale devient vite un cercle vicieux qui s'auto-alimente : la peur fait baisser les performances, la baisse des performances entraîne l'évitement. Plus l'évitement est grand, moins la personne a l'occasion de s'exercer, donc ses performances diminuent, etc... ".

Comment se libérer d'une phobie sociale?

Dans certains cas, les médecins prescrivent des bêtabloquants ou des antidépresseurs qui, en agissant sur la sérotonine, permettent de lever les inhibitions en société. Mais pour permettre à la personne de reprendre vraiment confiance en elle et renforcer l'action des médications, une thérapie est vivement conseillée. Les thérapies comportementales et cognitives amènent le patient à affronter une situation d'angoisse et à la dépasser, en la mettant en scène. Il devra se déconditionner de ses anciens comportements inadaptés et en apprendre de nouveaux. Un travail sur l'affirmation de soi et de relaxation y sera entrepris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le_Druide
Joueur averti
Joueur averti
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Age : 58
Localisation : Saint Maurice 94410
Emploi/loisirs : Un boulot de m...e néanmoins indispensable
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ   Jeu 30 Juin 2016 - 18:03

Bonjour,

Mais savez-vous qu'il existe des "astuces" pour apprendre à le gérer ?

Oui, j'ai mis des mois de travail avec les psy pour ne plus péter les plombs, passer des heures à chialer comme un gosse à qui on aurait prit son doudou chéri.

C'est très simple, traumatisé crânien (merci à cet alcoolique de m...) bref j'ai perdu des pans entier de ma mémoire, ma date de naissance, mes cours de webmaster que je suivais pour avoir ce beau diplôme reconnu avec une moyenne générale de 16/20, mes acquis professionnels j'étais depuis des année le gars qui répare et monte vos PC dans l'urgence, ... puis le vide je suis passé du clavier au balai pour payer mes factures.

J'ai appris à gérer mon stress qui au passage m'a fait passé de 75Kg à 110 kg, je pleurais toutes les semaines hormis en vacances quoique des fois c'était limite.

Un jour les psy mon envoyé voir un hypnothérapeute, non pas le charlatant qui fait rire avec ses tours, le gars qui en seulement 2 séances vous redonne le sourire, la joie de vivre et l'envie de vivre.

Sous hypnose j'ai ancré en moi une pseudo bibliothèque de ma mémoire, avec en son entrée un couloir vers une poubelle géante de la taille d'un immeuble et dans l'autre couloir une pièce à la lumière tamisée où l'on se sent bien pour prendre le temps de réfléchir avant de ranger dans les rayons de la bibliothèque nos idées.

Vous avez compris le truc, si c'est triste dans la poubelle avec la lumière qui fait mal aux yeux pour ne plus rien voir tellement vous êtes ébloui et de l'autre côté cette pièce agréable, propre à la lumière tamisée, sans bruit tout juste une musique en fond.

Depuis 1 an et 8 mois environs j'ai pleuré moins de 10 fois, la dernière par ce que samedi dernier j'ai appris que mon petit fils de 14 mois avait une tumeur sur le foie de plus de 10 cm sur 8 cm.

Refusez le stress, imaginez votre patron nu comme un ver avec des couches, ma vie est pourrie certes mais j'ai plus envie d'en finir avec elle je lui dit (excusez l'expression) : "MERDE !".

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretagne-web.fr/annuaire
Le_Druide
Joueur averti
Joueur averti
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Age : 58
Localisation : Saint Maurice 94410
Emploi/loisirs : Un boulot de m...e néanmoins indispensable
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ   Mer 13 Juil 2016 - 13:03

Bonjour,

OK, il y à des jour où çà dérape sans qu'on puisse rien faire, mon petit-fils sort de chimiothérapie, malgré ses 14 mois il à eu le droit d'avoir un truc immonde et énorme sur son foie.

Comme si çà suffisait pas, en septembre ma biopsie est déjà programmée et pu.... de vie de mer.. je sais plus comment faire pour l'annoncer à ma chérie.

La vie est injuste, mon asthme dérape et me fait prendre du poids avec les surplus de médicaments en plus de toutes ces bonnes nouvelles, mais je garderais le sourire jusqu'au bout, pleurer ne sert à rien vous rends encore plus mal et fait du mal autour de vous.

Ne stressez jamais votre entourage, vos amis, vos voisins avec vos soucis de santé de boulot ou autres, le sourire doit rester le plus fort, ... çà fait tellement du bien lorsqu'on me sourie qu'il m'est impossible de le gâcher et donc je dit plein de bêtises, je fait rire autour de moi même si des fois seul au sport on à du mal à distinguer les larmes de ma sueur sur mon visage.

Si on vous vois pleurer, les sourires vont s'effacer ! Si vous rayonné de joie de vivre, les sourires des autres que vous rendrez heureux vous aideront sans même le savoir.

Bonne journée pleine de riressssss et de bonnes humeur,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretagne-web.fr/annuaire
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 
TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUT SAVOIR SUR LE STRESS, L’ANGOISSE ET L’ANXIÉTÉ
» Tout savoir sur le GPS
» [TUTORIAL] Tout savoir sur le watercooling
» Tout sur les noms de domaines
» Widgets en HTML

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux 2 pub  :: ANIMATIONS DU FORUM :: Papotages entre nous :: La santé-
Sauter vers: